Prix Goldman 2017 pour les activistes de la protection de l’environnement

Le prix Goldman, dont la première session a eu lieu en avril 1990, récompense les activistes de la protection de l‘environnement, où qu’ils soient sur le globe.

Les créateurs de ce prix, Richard et Rhoda Goldman, philanthropes comme seuls les États-Unis savent en créer, l’ont envisagé comme une façon de démontrer que les problèmes environnementaux ont une portée internationale et que des individus ordinaires peuvent être en capacité de se battre pour les contrer.

Ce que vous allez apprendre

  • Qui sont les lauréats du prix Goldman 2017
  • Quels ont été leurs actions
  • De quels pays ils viennent
Remise de prix Goldman avec son ouroboros
Remise de prix Goldman avec son ouroborosNatalie Silverstein on behalf of the Goldman Environmental Prize

Rodrigue Katembo

Barraquement dans le parc national de Virunga
Barraquement dans le parc national de VirungaCai Tjeenk Willink

Éco-garde dans le Parc National des Virunga, en République Démocratique du Congo, Rodrigue Katembo a enquêté illégalement sur un projet de forage de puit de pétrole au cœur même de la réserve.

L’entreprise britannique SOCO n’aura pas ménagé ses efforts pour mettre en péril cette investigation dans l’un des plus anciens Parc d’Afrique.

À force d’images tournées clandestinement et de preuves accumulées sur des pots-de-vin et autres corruptions de tous genres, l’affaire devient un scandale international en 2015 avec le retrait du projet de l’entreprise anglaise.

Rodrigue Katembo est désormais gestionnaire du Parc National de l’Upemba où il travaille à la protection des derniers éléphants du Katanga.

Prix Goldman 2017 Rodrigue Katembo

Vidéo interview de Rodrigue Katembo

Mark! Lopez

Port de Los Angeles et pont Vincent Thomas
Port de Los Angeles et pont Vincent ThomasUnited States Coast Guard, PA3 Louis Hebert

Né sur les bords de la rivière Los Angeles, Mark! Lopez est membre de la classe ouvrière latino, qui constitue une écrasante part de la population vivant près des ports et industries lourdes de la ville.

Parmi ces industries polluantes, c’est une usine de retraitement de batteries, Exide Technologies, qui posait le plus de problèmes, avec des taux rejets de rejet dans l’atmosphère jusqu’à 52 fois plus élevés que la maximale, notamment en matière de plomb et d’arsenic.

Aux abords d’écoles, de crèches ou encore de parcs, cette industrie avait un impact lourd sur la santé de la population.

Après être parvenu à mobiliser les habitants, les tests sont réalisés, sur leur demande, dans tout le quartier et aux frais de l’entreprise comme de l’État. Il a alors été estimé qu’il faudrait 300 millions de dollars pour nettoyer toutes les habitations contaminées.

2 500 ont d’ores et déjà été traitées et ce grâce au combat de Mark! Lopez.

Preview de Citations écologistes en images

Abonnez-vous et téléchargez gratuitement
« Citations écologistes en images »

 Nous protégeons vos données et ne les partageons pas.

Uroš Macerl

photo de montagnes slovène, patrie du loup de l'ours et du lynx entres autres choses
Photo de montagnes slovène, patrie du loup de l'ours et du lynx entres autres chosestpsdave

Comme pour les deux précédents lauréats, c’est face à une grande entreprise que le combat a été mené !

Agriculteur bio en Slovénie, Uroš Macerl s’est battu pendant 10 ans contre le géant français du ciment, Lafarge.

Il a lutté contre un projet qui prévoyait l’incinération, dans un four à ciment, de déchets très lourds à traiter. Notamment des pneus, des huiles de vidanges ou encore des coques de pétrole hautement toxiques.

Les actions juridiques que Uroš Macerl a menées et le grand nombre de manifestations qu’il a organisées ont permis non seulement de stopper ce projet, mais également d’autres du même acabit, tout en faisant changer la législation du pays en matière d’autorisations.

Prafulla Samantara

Prafulla Samantara s'adresse au dharna
Prafulla Samantara s'adresse au dharnaJoe Athialy

Vedanta Resources (Angleterre) est l’entreprise gestionnaire de la mine de bauxite qui est le sujet de la lutte de Prafulla Samantara, en Inde, et qui lui a valu un prix Goldman.

Cette mine a détruit 670 hectares de forêts et pollué des ressources en eau vitales pour les indigènes du secteur.

Prafulla Samantara s’est battu contre ce désastre écologique pendant plus de 12 ans ! Il a lutté pour faire valoir les droits des autochtones Dongria Kondh, qui souffraient de l’exploitation minière autant que la biodiversité locale.

70 millions de tonnes de bauxite, matière première utilisée pour la fabrication de l’aluminium, ont été extraites avant que le gouvernement ne décide que les Dongria Kondh sont souverains quant à l’exploitation ou non de leurs montagnes. Ce sera donc non.

Les Dongria Kondh

Video des autochtones Dongria Kondh de la montagne Dieu

Rodrigo Tot

Volcan agua
Volcan aguaLibrex

C’est en Amérique du sud, au Guatemala, que l’on découvre Rodrigo Tot, qui s’est quant à lui battu pendant 40 ans pour faire reconnaître les droits de son peuple, les Q’eqchi’.

Une mine de nickel, nommée Fénix, a été et est toujours, malheureusement, le centre des préoccupations de Rodrigo Tot, qui a perdu son fils dans cette lutte.

Ce dernier, assassiné, luttait aux côtés de son père, qui fait toujours l’objet de menace de morts et autres intimidations, alors qu’il est arrivé à faire reconnaître les droits de son peuple à l’accès au foncier.

Les forces de sécurité de l’entreprise minière possédant désormais la mine Fénix n’ont de cesse de littéralement kidnapper des autochtones pour vider les lieux.

Mais avec la reconnaissance de l’État guatémaltèque du droit au foncier des Q’eqchi’, les choses se compliquent quelque peu. Mais pas encore assez, loin s’en faut.

Wendy Bowman

Wendy Bowman
Wendy BowmanKate Ausburn

À se demander si le prix Goldman récompense les activistes environnementaux qui luttent contre des exploitations minières ou si les exploitations minières ont pour beaucoup des pratiques incroyablement écœurantes. Même si la réponse à la question semble limpide…

Toujours est-il que Wendy Bowman n’a eu de cesse de lutter contre cette entreprise minière chinoise, Yancoal, qui n’a eu de cesse de lui offrir des millions pour la faire taire et partir… sans succès !

Asthme, maladies cardiaques, cancers, problèmes de santé mentale sont à la hausse aux alentours de la mine et les enfants des environs ont tous perdus au moins 20% de leur capacité pulmonaire.

Refusant d’être expropriée, Wendy Bowman, octogénaire dure comme le roc, bloque l’expansion de la mine, protégeant ainsi eau et environnement en règle générale.

Wendy Bowman et le prix Goldman 2017

Vidéo montrant le cheminement et l'expérience de Wendy Bowman dans le cadre du prix Goldman

Pour conclure

Des inconnus à nos yeux, jusqu’à ce jour ! Voilà qui fait toujours un bien fou : voir l’investissement sans faille de personnes issues de la société civile, comme vous et moi, et qui « ne lâchent rien », comme le disait Daniel Mermet.

Un prix Goldman qui mérite largement son existence et des organisateurs que l’on ne peut que remercier pour valoriser et récompenser des luttes de ce type.

Hoffmann

Qui d'autre auriez-vous vu remporter le prix ?

Commenter

Communiquez de manière durable, respectueuse et responsable

Éco-communication

Éco-communication
  • Des stratégies intégrant les principes du développement durable

  • Des supports physiques éco-responsables

  • Des serveurs alimentés en énergies renouvelables

  • Un processus en adéquation avec votre message

en savoir plus

Julien Hoffmann

Rédacteur en chef — DEFI-Écologique

Julien est le fondateur de DEFI-Écologique.

Il est fasciné par la faune sauvage depuis plus de 20 ans. De parcs zoologiques en programmes de terrain ou encore gestion d’élevages de réintroduction, il mène désormais sa propre barque et a pris le statut d'entrepreneur-salarié au sein d’une Coopérative d’Activité et d’Emploi strasbourgeoise.

Participer à notre avenir en transmettant et débattant, un nouveau défi pour lui !

 Julien est membre de DEFI-Écologique.

Vous aimerez aussi

Poster un commentaire

  Subscribe  
Me notifier des

Recevez nos articles en exclusivité (et plusieurs bonus) !

 Nous protégeons vos données et ne les partageons pas.