L’élevage d’escargots : un outil pédagogique et gastronomique

L'élevage d'escargots chez soi est beaucoup moins compliqué qu'il n'y paraît.

Il relève d'une activité saisonnière, comme tout élevage qui n'est pas réalisé en conditions artificielles, ce qui revient à dire qu'en hiver et étant donné que c'est un animal qui hiberne… vous n'aurez qu'à les consommer !

Mais ce n'est pas tout… Comme pour beaucoup de petits animaux que l'on a sous les yeux à longueur d'année, les escargots sont fascinants et réellement plus complexes qu'il n'y parait !

Ce que vous allez apprendre

  • Tout sur le cycle de vie de l'escargot « petit gris » et « de Bourgogne »
  • Comment les maintenir en captivité
  • De quelle façon mener un élevage
  • Quel type de matériel vous aurez besoin

Pourquoi donc élever des escargots soi-même ?

Élevage d'escargots en plein air et ses planches pour abriter les animaux
Élevage d'escargots en plein air et ses planches pour abriter les animauxDEFI-Écologique
  1. C’est un bon moyen de valoriser une partie de ses déchets de cuisine.

  2. C’est un excellent outil pédagogique à l’école ou s’il y a des enfants dans le foyer.

  3. Le coût de revient est très faible.

  4. Le stockage des produits issus de l’élevage d’escargots est simple (certains offrent des confitures, pourquoi pas des escargots !).

  5. Sa chaire est tendre et goûtue.

Preview de 10 magnifiques fonds d'écrans naturalistes

Abonnez-vous et téléchargez gratuitement
« 10 magnifiques fonds d'écrans naturalistes »

 Nous protégeons vos données et ne les partageons pas.

Pour commencer son élevage d’escargots : où et comment se fournir ?

Défi-Ecologique vous recommande Kit escargots Terra L44€90

Le plus simple pour démarrer son élevage d’escargots facilement et dans de bonnes conditions est de se rendre chez un héliciculteur (éleveur d’escargots) près de chez vous s’il y en a.

Ces éleveurs d’escargots produisent au minimum 100 000 escargots par an pour être rentables, alors si vous venez leur demander quelques juvéniles, entre février et mai, vous devriez trouver ce qu’il vous faut.

Favorisez plutôt l’espèce « petit-gris » (Cornu aspersum) ou le « gros-gris » (Cornu aspersum maximum), les autres espèces étant bien plus compliquées à élever.

Il n’existe pas encore d’annuaire complet des éleveurs d’escargots, mais vous pouvez déjà chercher sur Les Escargots ou Héliculture.

Mais si vous souhaitez les chercher dans la nature et si vous respectez les règles de récolte essentielles à la survie des différentes espèces (ne jouez pas et consultez la loi) vous pouvez mettre vos capacités de reconnaissance en action.

L’élevage d’escargots : quoi faire et quand ?

En élevage comme dans la nature, ces petits mollusques que sont les escargots sont influencés par trois choses qu’ils convient de surveiller : la durée de luminosité, la température et le taux d’humidité (hygrométrie).

Reproduction Février à Mai Nurserie Mars à Juin Croissance Mai à Septembre Hibernation Octobre à Janvier
  • Température : 20°C

  • Hygrométrie : de 75% à 95%

  • Luminosité : 18 heures par jour

  • Incubation : 10 à 25 jours

  • Température : 20°C

  • Hygrométrie : de 75% à 95%

  • Luminosité : 18 heures par jour

  • Conditions naturelles

  • Arrosage régulier

  • Attention particulière portée au nourrissage

  • Précédée par la transformation

  • Température : 5°C

  • Hygrométrie : de 75% à 95%

  • Luminosité : 6 heures par jour

Vous avez peur d’oublier ?

Nous utilisons un petit calendrier Excel, qui calcul toutes les échéances automatiquement !

Télécharger le calendrier Excel

Indications et astuces

  • Le taux d’humidité peut se suivre grâce à un hygromètre directement mis au cœur de l’élevage et consister en de simples aspersions manuelles et régulières.

  • La température sera suivie par un thermomètre tout ce qu’il y a de plus classique. En hiver, l’hibernation de nos amis mollusques pourra se faire dans un frigo sans problème (mais bon… dans une boîte trouée tout de même !).

  • Si l’élevage d’escargots se fait en terrarium fermé on pourra jouer sur la température en obstruant plus ou moins les ouvertures (souvent situées sur le dessus et constituées d’un grillage).

  • La lampe (pas forcément obligatoire selon que l’emplacement de l’élevage soit lumineux ou non) fait également office de chauffage.

Dans un élevage professionnel en agriculture biologique on compte maximum 350 petit-gris par mètre carré et 250 gros-gris par mètre carré.

Si vous comptez faire votre élevage en terrarium, ce qui est tout à fait possible, il faudra adapter le nombre d’animaux au volume disponible au sol et à la destination de votre élevage (alimentaire ou pédagogique).

C’est avant tout le rythme du jour et de la nuit qui va définir l’activité du baveux.

Il n’est cependant pas obligatoire de partir sur une installation à lumière artificielle pour essayer de maîtriser la bête de A à Z.

L’influence de la température et de l’hygrométrie, si elles sont moins primordiales, ont un rôle à jouer aussi.

Le saviez-vous ?

Escargot petit gris en pleine course
Escargot petit gris en pleine courseSvdmolen
  • Un escargot pouvant tirer jusqu’à 200 fois son poids, en théorie il ne suffirait que de 25 spécimens pour tirer un être humain de poids moyen.

  • Les élevages français d’escargots produisent quelques 400 à 1 000 tonnes par an pour une consommation de 25 à 30 000 tonnes (la France est le premier consommateur et transformateur mondial d’escargots).

  • L’escargot avance lentement et sa fameuse bave (mucus) lui permet de mieux glisser, d’où l’efficacité des produits répulsifs quand ils dessèchent l’animal.

    Sur un terrain plat, il parcourt 7,5 centimètres par minute, c’est à dire 4,5 mètres par heure.

  • Dans la nature, il faut 18 à 24 mois à un petit-gris pour atteindre l’âge adulte.

    Sa croissance est interrompue par l’hibernation et reprend au printemps suivant.

    Durant toute cette période, la coquille va s’épaissir et le bord de celle-ci va finalement se recourber : on dit que l’escargot est bordé, il a atteint sa taille adulte et ne grandira plus.

  • On compte habituellement, dans un élevage d’escargots, 2 kilogrammes de nourriture pour obtenir 1 kilogramme d’animaux à la fin.

L’alimentation dans l’élevage d’escargots

Nombreux escargots les uns contre les autres après un nourrissage
Nombreux escargots les uns contre les autres après un nourrissageDEFI-Écologique

L’alimentation des escargots pourra vous étonner dans la quantité que ces petites bestioles peuvent ingurgiter.

C’est un point qui est crucial dans leur élevage et non pas seulement par rapport à leur croissance ou au goût qu’ils auront au final, mais aussi et beaucoup parce que c’est là qu’il peut être difficile de maintenir l’élevage propre.

C’est à l’aide de leur « radula » (organe équivalent à une langue, mais couverte de dents) que les escargots broient les aliments qu’ils trouvent.

Pour éviter les carences, il convient de diversifier au maximum les aliments que vous allez leur fournir.

Un complément vitaminique peut également être utile ! Par exemple on peut leur donner :

  • Toutes les épluchures

  • Coquilles d’œufs

  • Salade

  • Tomate

  • Pomme de terre

  • Blettes

  • Orties

  • Aneth

  • Carotte

  • Persil

  • Choux

  • Pissenlit

  • Colza

  • etc.

En leur donnant de la matière organique à manger et en pulvérisant régulièrement pour maintenir un taux d’humidité dans une atmosphère tempérée, vous ne pourrez couper à l’apparition de champignons et à une putréfaction accélérée des aliments.

S’il faut limiter le phénomène, il n’en reste pas moins très intéressant dans le cadre d’un élevage pédagogique !

Si vous ne souhaitez pas nourrir vos escargots avec des aliments « verts » pour éviter justement les problèmes d’entretien, vous pouvez tout aussi bien vous fournir en nourriture professionnelle (soit en coopérative agricole soit directement chez un héliciculteur) ou essayer de la faire vous-même.

La composition pour fabriquer sa propre alimentation, et que l’on retrouve le plus souvent pour l’élevage escargots, est la suivante :

  • Farine de soja : 200 grammes.

  • Carbonate de calcium : 290 grammes.

  • Farine de tournesol : 40 grammes.

  • Farine de blé (ménagère) : 400 grammes.

  • Phosphate dicalcique : 40 grammes.

  • Complément minéral vitaminé dit 3% (additif alimentaire) : 30 grammes.

Il n’est pas forcément évident de trouver tous les ingrédients et si tant est que l’on parle d’un élevage pédagogique (même si l’intérêt est démultiplié dans ce cas-là avec l’utilisation de matière organique) on peut se contenter d’une recette plus simple :

  • Farine de haricots secs : 300 grammes.

  • Blanc de Meudon en poudre : 300 grammes.

  • Farine de blé ménagère : 400 grammes.

Donner des plantes aromatiques à manger aux escargots avant de les préparer pour les transformer leur donnera un goût tout particulier !

D’un point de vue pédagogique

Un élevage d’escargots, comme tous les élevages de petits animaux, est un outil potentiellement très intéressant pour expliquer aux plus jeunes comment fonctionne un écosystème.

Sur cette base il est alors tout à fait possible de sensibiliser à sa fragilité par exemple, mais également de démontrer facilement combien chaque espèce a ses particularités (type de nourriture, paramètres pour vivre et se développer, etc.).

Escargot yeux sortis, de face
Escargot yeux sortis, de faceOnderwijsgek

Et pourquoi ne pas imaginer une sortie scolaire près de l’école pour participer au suivi et à la recherche des escargots dans la nature ?

Mais là où les escargots sont tout à fait étonnants de prime abord, c’est dans le domaine de la reproduction !

Aborder le principe de l’hermaphrodisme (car nos chers mollusques en sont), si cela n’a rien de forcément très évident à priori, reste une façon originale de montrer combien la nature est complexe et combien elle peut faire preuve d’originalité.

De quoi brouiller les pistes toutes faites sur la théorie des genres en tout cas…

À cela viennent rapidement se greffer toutes les interrogations quant à leurs différents rythmes où il sera alors possible d’aborder le rythme circadien (un grands mot pour parler du rythme jour/nuit) mais aussi et surtout du rythme saisonnier.

Les escargots hibernent certes, mais ils peuvent également estiver quand il fait trop chaud et quand le taux d’humidité est trop bas !

Mais quelles sont les implications sur leur croissance et comment l’observer ? L’entretien de l’élevage d’escargots peut-il influencer cette croissance ?

Les escargots d’élevage ont un patrimoine génétique qui n’est pas le même que celui des animaux sauvages, il convient donc de ne pas affaiblir les populations sauvages en relâchant dans la nature des spécimens qui n’ont connu que la captivité !

Pour conclure

Un élevage d'escargots de cette taille, en intérieur, a donc bien des avantages selon que l'on soit fin gourmet ou médiateur de l'environnement.

Si nous vous avons décrit la majorité des étapes et des clefs nécessaires à la réussite de sa tenue, ne vous attendez pas pour autant à ne rien découvrir…

Qu'ils soient en captivité ou à l'état sauvage, les escargots sont des animaux dont on a encore à apprendre et dont on apprend toujours.

Hoffmann

Professionnels ou particuliers, vous avez certainement des expériences à nous faire partager ? Quelque chose à préciser dans les commentaires pour compléter cet article ?

Commenter

Nature et techniques au service de l'agriculteur et d'une agriculture durable

Agroécologie

Agroécologie
  • Une réalité de terrain confrontée aux besoins de développement durable

  • Considération de l’humain comme pièce maîtresse de l’exploitation

  • Veille sur les nouvelles expériences et techniques

  • Des compétences riches et fortes d’une expérience de terrain

en savoir plus

Les spécialistes du sujet sont sur vos réseaux sociaux préférés

Logo de Association Francophone des Soigneurs Animaliers

AFSA

Logo de La main à la pâte

La main à la pâte

Logo de Bourgogne Nature

Bourgogne Nature

Logo de Animateur-nature.com

Animateur-nature.com

Logo de Vigie-Nature École

Vigie-Nature École

Julien Hoffmann

Rédacteur en chef — DEFI-Écologique

Julien est le fondateur de DEFI-Écologique.

Il est fasciné par la faune sauvage depuis plus de 20 ans. De parcs zoologiques en programmes de terrain ou encore gestion d’élevages de réintroduction, il mène désormais sa propre barque et a pris le statut d'entrepreneur-salarié au sein d’une Coopérative d’Activité et d’Emploi strasbourgeoise.

Participer à notre avenir en transmettant et débattant, un nouveau défi pour lui !

 Julien est membre de DEFI-Écologique.

Vous aimerez aussi

plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des

Recevez nos articles en exclusivité (et plusieurs bonus) !

 Nous protégeons vos données et ne les partageons pas.