Le cheval Curly : aussi mystérieux qu’hypoallergénique

Le cheval Curly est encore méconnu du grand public et pourtant ses caractéristiques, notamment hypoallergéniques, font de ce cheval un animal qui gagne à être connu.

Appelé « Curly » parce qu’elle est frisée, cette race de chevaux est également de plus en plus valorisée dans le travail avec les enfants grâce à son caractère très doux.

Un animal mystérieux en tout cas, ne serait-ce que par ses origines oubliées !

Ce que vous allez apprendre

  • Quelles sont les origines du cheval Curly
  • Quel est son comportement
  • Quelles sont les caractéristiques de la race
  • Pourquoi cette race est hypoallergénique

Curly de Provence est le fruit d’une savante alchimie.

L’élevage de chevaux Curly y rencontre la production d’huile essentielle de lavande bio et celle de fruits ; chaque activité étant complémentaire des autres, notamment à travers l’agro-foresterie.

Nous vous invitons à découvrir ces fascinants chevaux à travers cet article ou sur notre nouveau site officiel eco-conçu.

Aux origines de la race

Crin de cheval Curly en gros plan
Crin de cheval Curly en gros plan Curly de Provence

À l’heure actuelle, il nous est encore impossible de définir quelles sont les origines exactes de cette race.

Les plus vieux témoignages de présence du Curly remontent à 1801, année durant laquelle les Sioux volèrent des chevaux Curly aux Crow!

Il est fortement probable que plusieurs croisements sont à la source de la race et que ces croisements ont tous des origines géographiques qui ont apporté leur pierre au capital génétique du cheval Curly (on a même découvert un poney Curly en Mongolie). Cet historique nébuleux donne des caractéristiques de poids et de tailles relativement variables.

L’histoire de la race Curly telle qu’on la connait actuellement est ainsi relativement récente, ceci étant dû principalement au fait qu’avant les années 1970 les chevaux Curly étaient trop rares pour justifier d’un registre.

Ce sont désormais les associations internationales qui sont les principales référentes en la matière : d’abord ABCR (American Bashkir Curly Horse Registry) puis actuellement ICHO (International Curly Horse Organization).

Ces 20 dernières années, le cheval Curly a connu un réel engouement, ce qui commence à compenser la chute des effectifs de la race qui a failli littéralement disparaître.

En effet, l’utilisation des chevaux ayant fondamentalement changé au cours du siècle passé, l’utilité du cheval Curly avait été remise en question par l’industrialisation et la mécanisation, comme pour énormément d’autres races.

Actuellement, la race Curly compte environ 10 000 spécimens au niveau mondial, dont 4000 au total sont enregistrés avec 800 en Europe et près de 350 en France.

L’hypoallergénie du cheval Curly

L’une des particularités de la race Curly et qui a fait en grande partie sa réputation est son hypoallergénie.

Il aura cependant fallu quelques temps avant d’en avoir la preuve scientifique.

Si l’INRA, en France, s’est penchée sur le sujet sans succès (l’institut tendait cependant à montrer que le caractère hypoallergénique de la race était plausible), c’est le docteur Wolfgang Mitlehner qui, après de nombreux travaux sur le sujet, a fini par prouver que la race Curly est bel et bien porteuse de cette caractéristique.

Réalisée sur plusieurs années, cette étude prouve en outre de façon irréfutable que la fréquentation du Curly désensibilise les personnes allergiques.

Ainsi, une personne fortement allergique aux chevaux voit son allergie diminuer au fil des mois de fréquentation d’un Curly, lui permettant très souvent d’utiliser des chevaux non Curly ou du mois d’être en contact proche avec des chevaux non Curly.

En dehors de l’étude du docteur Mitlehner, de nombreux témoignages illustrent cette étonnante faculté.

Le fait de côtoyer des chevaux Curly participe ainsi à une désensibilisation aux allergies au crin de cheval et permet de remonter, non seulement sur un cheval Curly, mais aussi sur n’importe quel autre cheval.

Les allergies aux chevaux en France

À l’heure actuelle, se sont pratiquement 2,5% de la population française qui sont allergiques aux chevaux.

Ces allergies peuvent être anciennes ou se déclarer après avoir fréquenté des chevaux pendant des années, voire des décennies, ce qui peut causer de réels problèmes notamment pour les cavaliers professionnels ou pour les passionnés.

Durant les 20 dernières années, le nombre de personnes allergiques aux chevaux a tout simplement doublé et ne cesse d’augmenter encore. Signe des temps, les allergies en règle générales sont également de plus en plus nombreuses.

Si les cavaliers et les palefreniers sont les premiers touchés par des problématiques d’asthme et de rhinites de plus en plus sévères et fréquentes, il s’avère que des personnes n’ayant jamais fréquenté de chevaux et vivant en milieu urbain ou périurbain souffrent des mêmes symptômes.

Caractéristiques générales

Éole, jument Curly
Éole, jument Curly Curly de Provence

Le cheval Curly mesure de 1,4 mètres à 1,6 mètres au garrot, possède un dos court et musclé et une belle croupe bien arrondie.

Sa particularité physiologique est de ne posséder que cinq vertèbres lombaires, contrairement aux autres chevaux qui en possèdent six.

Avec une encolure de taille moyenne, le cheval Curly, du haut de toutes ces caractéristiques, est un animal bien proportionné.

Cheval robuste certainement du fait de ses origines, le Curly mange peu, demande peu d’entretien et est un animal au pied sûr.

Race pouvant vivre en extérieur toute l’année, son sabot est si solide qu’il ne nécessite pas d’être ferré.

Pour ce qui est de sa robe la plus courante, il s’agit de l’alezan, même si elle peut varier du noir au gris souris en passant par le palomino ou encore le pie.

Frisure

Frisures de cheval Curly
Frisures de cheval Curly Curly de Provence

Particularité parmi les particularités, le cheval Curly possède un poil frisé.

Ce type de poil chez les chevaux est unique. Si on peut le retrouver chez d’autres races ce sera de manière aléatoire au sein même de la race. Chez le cheval Curly il s’agit d’un caractère commun. La race Curly a le poil frisé jusque sur ses oreilles !

D’après l’International Curly Horse Organization (ICHO), cette « frisure » et ses différents phénotypes (caractères observables) s’expliqueraient génétiquement par l’expression de deux gènes. L’un récessif R à pénétrance incomplète et l’autre dominant C à pénétrance complète. Les différentes combinaisons donneraient un poil soit absent en été (« bald ») soit seulement ondulant (« wavy »), soit raide (« straights ») ou encore très frisé (« microcurl »).

Se fier aux registres de la race

Le North American Curly Horse Registry a été le premier studbook en charge de l’enregistrement des chevaux de la race, avec des critères préétablis.

C’est maintenant l’ICHIO qui enregistre, aux USA, les naissances des descendants des chevaux déjà inscrit.

L’ICHIO est reconnu par les haras nationaux français qui délivrent des papiers de Curly pour les poulains nés en France et enregistré à l’ICHIO ou bien aux Curly importés d’Amérique du Nord.

Un cheval proche de l’Homme

Les chevaux Curly ont le poil très doux
Les chevaux Curly ont le poil très doux Curly de Provence

Le Curly a beau être sensible et docile, il n’en est pas moins courageux.

Il est surtout extrêmement attentif à l’Homme, une particularité innée chez lui et qui n’est possible chez d’autres chevaux qu’après un travail particulier.

Il est idéal pour les personnes craintives comme pour aborder l’équitation avec les enfants.

Il est d’ailleurs assez couramment utilisé en équithérapie aux États-Unis ainsi que dans le travail avec les personnes handicapées.

Son caractère particulièrement serein et doux, même chez les étalons reproducteurs, ne l’empêche pas pour autant d’être un cheval de sports valeureux et d’avoir de bons résultats en dressage, en concours de sauts d’obstacles, en endurance, en équitation western ou encore en attelage.

Pour résumer, toutes les disciplines lui sont ouvertes !

Curly de Provence : élevage de chevaux Curly hypoallergéniques au sein d’une ferme en agroécologie.

Élevage en agroforesterie, en Provence
Élevage en agroforesterie, en Provence Curly de Provence

Sur 30 hectares où les chevaux côtoient les champs de lavande et les arbres fruitiers, séparés par des haies agricoles, nos partenaires de Culry de Provence élèvent des poulains, juments et étalons dans un cadre unique !

Les troupeaux sont nourris avec des céréales et fourrages bio produis sur l’exploitation. Le bien-être animal nourrit le bien-être humain.

Le cheval et les troupeaux sont placés au cœur de l’exploitation et jouent un rôle clef dans l’agrosystème.

DEFI-Écologique a réalisé un site eco-conçu sur lequel vous pourrait découvrir l’exploitation en détail et admirer les magnifiques chevaux qui la composent.

Pour conclure

Le cheval Curly est un cheval qui a de l’avenir alors qu’il y a un siècle à peine, il était au bord de la disparition.

Ses traits de caractère et sa caractéristique hypoallergénique le font rentrer de plein pied dans un XXIe siècle pour lequel il est totalement adapté à l’Homme.

Preuve en est, encore une fois, que la conservation des races domestiques anciennes a un intérêt loin d’être négligeable.

Portrait de l'auteur

Avez-vous vécu une expérience avec cette race de chevaux ?

Commenter

Faites la promotion de vos services ou produits auprès de notre public

Articles sponsorisés

Articles sponsorisés

Notre écosystème est composé de milliers de lecteurs, abonnés et partenaires qui partagent notre intérêt pour la biodiversité, la défense de l’environnement et les initiatives audacieuses !

en savoir plus

Les spécialistes du sujet sont sur vos réseaux sociaux préférés

Logo de Curly de Provence

Curly de Provence

Logo de Fédération Française d'Équitation

Fédération Française d'Équitation

Portrait de l'auteur

Curly de Provence

Le bien-être animal nourrit le bien-être humain !

Dirigé par un ancien médecin généraliste, cet élevage de chevaux hypoallergéniques se situe dans la Drôme.

Vous pourrez y admirer les chevaux dans un cadre inédit : une production de lavande et d'arbres fruitiers en agroforesterie !

Vous aimerez aussi

Poster un commentaire

  Subscribe  
Me notifier des