10 conseils pour prendre soin de son jardin au printemps !

Chaque printemps, c'est la même chose : je me casse la tête pour savoir comment prendre soin de mon jardin et de mon potager !

Que planter ? Où le planter ? Comment l'entretenir ?

Le pire, c'est quand mes efforts ne suffisent pas et que je me retrouve avec trois carottes et aucune fraise...

Pour vous aider à choisir, nous avons compilé une liste de méthodes et d'outils écologiques et efficaces recommandés sur ce blog.

Ce que vous allez apprendre

  • Comment choisir vos cultures
  • Comment tirer le meilleur de la biodiversité locale
  • Comment entretenir votre jardin et potager
  • Comment fertiliser votre jardin de manière écologique

1. Associez vos cultures

Cette technique existe depuis l’aube de l’agriculture et sur plusieurs continents.

Que vous le planifiez ou non, vos plantes cohabitent dans votre potager. En conséquence, elles ont toutes des effets les unes sur les autres.

Par exemple, la technique des trois soeurs consiste à associer la courge, le haricot et le maïs. Ainsi, les tiges de maïs servent de tuteurs aux haricots. Ceux-ci enrichissent le sol en azote, ce qui bénéficie au deux autres. De son côté, le feuillage des courges fournit un paillage naturel !

Malheureusement, il existe tellement de plantes et d’associations possibles (bonnes ou mauvaises) qu’il peut être très complexe d’établir le meilleur plan possible pour son potager.

Nous avons regroupé des informations qui vous permettront de :

  • Bien comprendre cette technique
  • Ne pas tomber dans les pièges des mauvaises associations
  • Avoir une liste complète des meilleures associations (dans l’e-book)

2. Mettez en place un paillage

Cette technique est de plus en plus répandue, et pour cause ! Depuis que j’ai découvert les nombreux avantages d’un bon paillage, j’en met presque de partout !

Pailler votre sol vous permettra de :

  • Économiser de l’eau
  • Gagner du temps
  • Prendre soin de votre sol et de sa microfaune

3. Aménagez un jardin plein de vie

Prendre soin de son jardin est indispensable. Non seulement votre potager et vos arbres fruitiers seront plus productifs, mais vous aurez également la satisfaction de pouvoir observer la biodiversité locale !

En suivant les conseils d’aménagement de Vincent Albouy, auteur de plusieurs livres sur le sujet, vous pourrez :

  • Augmenter la production de votre jardin
  • Limiter la présence de prédateurs et parasites
  • Fertiliser votre sol de manière naturelle
  • Augmenter le nombre de fleurs, insectes et oiseaux sur le pas de votre porte

4. Bâtissez un hôtel à insectes

Une multitude d’insectes peuvent dynamiser votre jardin. Leur présence peut attirer ou repousser d’autres espèces. Ils peuvent également polliniser vos cultures ou recycler les cadavres d’insectes morts !

Avant d’installer un hôtel chez soi, il faut déterminer les insectes que vous voulez favoriser et les matériaux qui seront nécessaires.

Dans cet article, vous trouverez :

  • L’image interactive d’un hôtel à insectes
  • Une liste de 12 insectes, ce contre quoi ils luttent et les matériaux à mettre à leur disposition
  • Une liste de guides de construction
Preview de 13 jardins et potagers remarquables

Abonnez-vous et téléchargez gratuitement
« 13 jardins et potagers remarquables »

 Nous protégeons vos données et ne les partageons pas.

5. Utilisez de la terre de diatomées

Ce mélange de terre et de micro-algues, encore trop méconnu en France, est pourtant un produit génial ! En l’utilisant, vous bénéficierez d’une multitude de bienfaits.

La terre de diatomées est une manière naturelle de remplacer une grande quantité de produits chimiques.

Grâce à notre article, vous pourrez :

  • Comprendre les caractéristiques et applications de la terre de diatomées
  • Réaliser qu’elle vous permettra, entre autres, de repousser les limaces de manière écologique
  • Bénéficier de 10% de réduction lors d’une commande chez notre partenaire : Diatoterre.

6. Construisez un rucher

Votre jardin n’est pas un éco-système isolé. Alors que les abeilles domestiques sont menacées en France, en installer sur votre terrain vous permettra de participer à la conservation de l’espèce.

Connaissez-vous tout ce que nous apportent les abeilles ?

Leur rôle est certes capital pour la Nature en général, mais grâce à leur travail dans votre jardin vous bénéficierez directement de leur présence !

Dans l’article conseillé, vous apprendrez comment tirer les bénéfices suivants :

  • Amélioration de la biodiversité de votre jardin
  • Interêt pédagogique, en particulier si vous avez des enfants
  • Interêt financier et gastronomique, grâce au miel

7. Commencez l’aquaponie

Même si ce n’est pas une technique d’extérieur à proprement parler, l’aquaponie vous permettra de fertiliser vos légumes avec de l’azote naturel.

Ce printemps, il serait dommage de perdre du temps et de la place pour des cultures que vous pouvez réaliser en intérieur toute l’année…

Grâce à l’aquaponie, vous pourrez :

  • Vous régaler avec des légumes et des poissons
  • Jardiner sans gaspiller d’eau
  • Produire vos propres fertilisants naturels

8. Recyclez votre urine

De l’urine ? Beurk !

Et pourtant, celle-ci est une source naturelle et illimitée de phosphore !

Grâce aux minéraux qu’elle contient, elle permet de lutter contre les maladies. Mais surtout, recycler son urine est la manière la plus écologique de produire les minéraux en question !

Grâce à cet article de Renaud de Looze, ingénieur et pépiniériste, vous pourrez :

  • Réaliser que le recyclage de l’urine est un acte écologique sur plusieurs niveaux
  • Savoir comment recycler la vôtre
  • Connaître les quantités nécessaires

9. Plantez une haie champêtre

Contrairement à une haie de thuyas, une haie champêtre a de nombreux avantages écologiques, pratiques et esthétiques.

En plus de produire une variété de fruits et fleurs, en toute saison, ce type de haie favorise la biodiversité de votre jardin.

Grâce à cet article, vous saurez :

  • Tous les avantages à avoir une haie champêtre
  • Quelles essences choisir
  • Comment procéder pour la plantation

10. Favorisez la présence de chrysopes

C’est probablement la manière la plus efficace de lutter contre les pucerons !

Lorsque les coccinelles prennent du repos, à la tombée de la nuit, ce sont les chrysopes qui prennent le relai, pour chasser ces indésirables la nuit, ne leur laissant aucun répit.

Michel Canard, spécialiste mondiale sur le sujet, vous explique :

  • Comment reconnaitre ces insectes méconnus
  • Leur mode de vie, de reproduction et d’alimentation
  • Quels sont les refuges à privilégier

Pour conclure

Prendre soin de son jardin et de son potager peut apporter de nombreux bénéfices !

Que vous cherchiez à lutter contre des ravageurs ou simplement à produire plus et mieux, vous avez maintenant 10 cordes de plus à votre arc !

Llorca

Et vous, quelles autres techniques et astuces utilisez-vous ?

Commenter

Diminuer les coûts de production et le temps de travail grâce à la Nature

Conseil en biodiversité agricole

Favoriser une biodiversité fonctionnelle, bien trop sous-estimée, permet de contrebalancer les contraintes d’exploitation et de sécurisation d’une production.

Conseil en biodiversité agricole

en savoir plus

Les spécialistes du sujet sont sur vos réseaux sociaux préférés

Logo de Canop'Terre

Canop'Terre

Logo de Palais de Tokyo

Palais de Tokyo

Logo de Noé Biodiversité

Noé Biodiversité

Logo de Aménagement du jardin

Aménagement du jardin

Logo de Agriculture Nouvelle

Agriculture Nouvelle

Logo de Jardiner autrement

Jardiner autrement

Grégoire Llorca

Rédacteur web — DEFI-Écologique

Comment communiquer sur internet de manière écologique ?

Comment militer tout en gagnant sa croûte ?

Chaque jour, je travaille avec DEFI-Écologique en tentant de répondre à ces questions.

Aider les écologistes à transmettre leur connaissances et savoir-faire, c'est ça mon métier !

 Grégoire est membre de DEFI-Écologique.

Vous aimerez aussi

Recevez nos articles en exclusivité (et plusieurs bonus) !

 Nous protégeons vos données et ne les partageons pas.